B A BA de l’homéopathie n°3: remboursement

Nous sommes souvent questionnés par les patientes sur le remboursement de l’homéopathie

Il faut distinguer le médicament et la consultation homéopathiques.

En Europe, le médicament homéopathique est soumis à un enregistrement (EH: enregistrement homéopathique)
Le remboursement du médicament diffère selon les pays.

En France, les médicaments dits unitaires, par exemple un tube granules d’ARNICA 9 CH ou une dose-globules de GELSEMIUM 15 CH, s’ils sont prescrits par un médecin ou une sage-femme sont remboursés à 30% par la sécurité sociale moins 0.5 euros (franchise) par conditionnement

Les spécialités , par exemple OSCILLOCOCCINUM®, ne sont pas remboursées par la sécurité sociale mais peuvent faire l’objet de remboursement par les  complémentaires santé  en fonction des options choisies et sur présentation d’une facture et d’une prescription.

Quant à la consultation, s’il s’agit d’une consultation faite par un médecin, tout dépend son secteur d’installation: secteur 1 conventionné avec honoraires fixes (dépassement exceptionnel possible) , secteur 2 à honoraires libres, secteur 3 non conventionné

Comme pour toute consultation, la consultation auprès d’un médecin qui pratique l’homéopathie,  variera de 23 euros (tarif sécurité sociale d’un médecin spécialiste secteur 2) à des montants parfois élevés, liés à des dépassements d’honoraires. Le médecin doit afficher en salle d’attente ses tarifs et le patient peut se renseigner auprès de la sécurité sociale et de la complémentaire santé du montant restant à charge.

La caisse de sécurité sociale rembourse 70% du tarif conventionné, moins un euro de participation du patient; les complémentaires santés en fonction des options choisies peuvent rembourser tout ou une partie du reste à charge.

Les médicaments homéopathiques représentent 7% des unités de médicaments vendus et 0.3% des remboursements des médicaments par l’assurance maladie.

Se soigner par homéopathie reste  accessible pour tous et coûte peu cher à l’assurance maladie.

Pour en savoir plus

http://www.ameli.fr/assures/soins-et-remboursements/combien-serez-vous-rembourse/releve-et-taux-de-remboursement/les-taux-de-remboursement.php

Voir l’article précédent ou voir l’article suivant