BA BA de L’HOMEOPATHIE n°1

Samuel Hahnemann

L’homéopathie est …un mot inventé par Hahnemann, médecin allemand de la fin du XVIIIè siècle (1755-1843) ; « Homios pathos » signifie « semblable souffrance », c’est-à-dire « soigner le mal par le mal » ; le principe de base est qu’ une substance (plante, animale ou autre) provoquant des symptômes à forte dose peut guérir les mêmes symptômes si on la dilue..

Vous n’avez pas tout compris, cela n’a pas grande importance..

L’exemple de l’abeille est parlant : une abeille qui pique un individu sain provoque un œdème rosé, soulagé par l’application de froid ; lorsque vous présentez un œdème rosé soulagé par le froid, par exemple un coup de soleil, une mycose vulvaire, APIS dilué en 9 ou 15 CH entraînera une diminution de l’œdème.

Le médicament homéopathique qui est le point commun de tous les soignants homéopathes et des fabricants de médicaments homéopathiques internationaux, est issu de souches animales, minérales, végétales, chimiques. Ces souches sont diluées et dynamisées (secouées à plusieurs reprises) ; les deux méthodes de fabrication les plus répandues sont la fabrication hahnemanienne ; elle donne les initiales CH pour centésimales Hahnemaniennes (ex 9 CH) ou DH pour décimales Hahnemaniennes (ex : D 8 ou 8 DH ) et la fabrication korsakovienne qui donne l’initiale K (ex : 200 K) ; plus le nombre est élevé, plus la dilution est importante et moins il ya de molécules

Les médicaments homéopathiques se présentent sous plusieurs formes : celles qui sont particulières au médicament homéopathique sont les granules, conditionnés par tubes-granules et les globules plus petits, conditionnés par doses-globules ; mais le médicament homéopathique existe aussi sous forme de sirops, collyres, ovules, suppositoires, crèmes..

Pour en savoir plus www.boiron.fr     Onglet « homéopathie »

Bientôt le BA BA de l’homéopathie n°2..